Vlada Krassilnikova - Biographie

Vlada Krassilnikova est entrée dans le monde de la photo par la grande porte. En moins de dix ans le chemin parcouru est impressionnant. Tout juste sortie de l’ «international Center of Photography» de New York, Vlada Krassilnikova collabore régulièrement avec Paris Match et d’autres magazines. Vend ses photos dans les meilleures galeries à New York, Miami et Paris. Elle est aussi l’auteur d’un magnifique album sur l’univers du moulin rouge et du calendrier 2008 du Crazy Horse.

Vlada Krassilnikova est Franco – Russe. Elle est née à Oufa en Russie. Gymnaste de haut niveau, et passionnée de danse, elle intègre la troupe du Moulin Rouge en 1993 et en sera la danseuse soliste principale pendant dix ans. Mais Vlada Krassilnikova a une autre corde à son arc. La photographie! C’est sa nouvelle passion. Vlada Krassilnikova a un don. C’est de transformer le beau en sublime ! Sur scène et en coulisse elle n’arrête pas de photographier ses camarades sous toutes les coutures.
En 2005 Vlada Krassilnikova vient à Paris Match montrer ses images et là c’est le coup de foudre! Le chef du service photo est impressionné par le travail de Vlada Krassilnikova. Il remarque tout de suite sa maîtrise de la lumière et son sens du cadrage. Il veut ses photos pour Match et lui demande de continuer tout en insistant sur le cōté coulisses. Le résultat est magnifique! Et Paris Match publiera son sujet sur le Moulin-Rouge sur dix pages. Six mois après Gala passera à son tour le sujet.
En 2007, Vlada Krassilnikova récidive avec un sujet sur le Crazy Horse. Match passera son reportage encore une fois sur 10 pages.

Le principal don de Vlada Krassilnikova et celui d’arrêter un mouvement en un centième de seconde et de faire croire que tout cela a pris un temps fou à être réalisé. Les photos sont parfaites, d’une netteté incroyable et pourtant elles ont souvent été prises à la volée dans des conditions difficiles. Grâce à ce travail en immersion dans le monde de la danse, Vlada Krassilnikova est l’invitée d’honneur du festival Européen de la photo de Nu d’Arles en 2003. Ses photos tirées en grand format rencontre un réel succès dans les salles de vente dans le monde entier. Vlada Krassilnikova a beaucoup de projets, passionnée de peinture elle s’est lancée dans des évocations photographiques de toiles de grands maîtres, mélangeant le dessin et la photo. Avec la complicité de sa fille Anouchka (3 ans), elle a déjà réalisé deux très belles évocations. « La vierge à l’enfant» et « La jeune fille à la perle». Toute la sensibilité de Vlada Krassilnikova passe à travers ces deux oeuvres! C’est magnifique et très touchant! Vlada Krassilnikova travaille déjà sur une nouvelle série, les danseuses de Degas et toujours avec sa petite Anouchka comme modèle. Des projets! Vlada Krassilnikova en a pleins! Sa passion du reportage est très forte et va bientôt l’emmener loin de France. Vlada Krassilnikova travaille actuellement sur plusieurs sujets. L’école de danse du Bolchoï. Une plongée dans les coulisses de Bollywood, la mecque du cinéma Indien. Et enfin de réaliser un reportage sur le ballet royal du Cambodge à Phnom Penh.

Vlada Krassilnikova travaille vite et bien, sa technique est parfaite, sa sensibilité et son imagination font le reste. Il est évident que Vlada Krassilnikova n’a pas fini de nous étonner et de nous offrir de merveilleuses photos à coups de millièmes de seconde.

Marc Brincourt / rédacteur en chef photo / Paris Match.